À force d’y croire

À force d’y croire , au désespoir, de ne jamais voir le bout du tunnel le plus noir , je suis sorti de ma torpeur, de ma peur et de ma douleur. J’ai mordu la poussière et je me suis relevé sans regarder derrière, et c’est certainement amère de piller sur son orgueil lors que tu tourne de l’œil. C’est jamais facile de sentir l’effort annihiler ton corps , sans savoir si la récompense est aussi intense que l’acharnement que tu y dépense…

On ne peut pas savoir tout ça, si on essaie pas. On reste dans l’ignorance quand on ne s’impose pas une certaine cadence. Sentir le sang qui monte, la pression sur les articulations, la tension musculaire pointe son paroxysme lorsque tu prend le risque de pousser encore plus loin ton questionnement incertain et c’est certains qu’il faut être déchaîné pour en plus l’apprécier. Mais c’est notre sport et c’est par autant d’effort et d’acharnement que l’on deviens un conquérant. À ce que je sache je ne suis pas si atterré d’avoir autant forcé, je ne suis pas déçu d’avoir continué pour vous regardez en face et vous dire que j’ai vaincu.

Votre coach qui à embrayé la 3e gear et qui roule à fond de train sur les rails du feu sacré qui l’anime depuis des années.

À ne pas manquer
Derniers posts
Thèmes populaires

Abonnez-vous pour recevoir les promotions et les nouvelles publications du blog

2012-2019. Marc-Antoine Grondin, entraîneur professionnel privé. Tous droits réservés.
  • https://www.youtube.com/channel/UCV5
  • Grey Instagram Icon